Inscription Aller à: [ recherche ] [ menus ] [ contenu ] [ montrer/cacher plus de contenu ]



Tout va bien en Namibie

Un rapide petit post.

Notre road trip est très prenant et ne nous laisse pas beaucoup de temps pour ecrire.

Ca tombe plutôt bien, nous n’avons pas vraiment d’inspiration.

.
 

Camel Trophy & Harlem Check Out

Nous avons été réveillé de bonne heure jeudi matin pour nous signifier que le petit déjeuner était prêt, mais aussi pour nous demander à quelle heure on partait….
Heu, ben Check Out tomorrow …
Le staff ne parlant pas vraiment l’anglais, pas plus que nous le farsi, on s’en est finalement sorti après plus d’1h de discussion.
Enfin c’est ce qu’on pensait…
Il faut préciser que nous étions les derniers dans la Guesthouse.

Le programme de la journée pouvait enfin débuter : Towers of silence, Caravansérail, Camel ride et Sunset dans le dessert.
Jade a profité de ses talents de cavalière pour se prendre pour Lawrence D’Arabie, ainsi que de se rouler dans la sable du haut des dunes.
Perché la haut, le couché de soleil était magnifique.
Nous avons malheureusement dû refuser une invitation à dîner, très insistante, de la part de 2 familles iraniennes.
Malgré la pluie battante du matin, c’était une chouette journée.

C’est dubitatif, a 21h, que nous sommes retourné à la Guesthouse, mais elle était toujours ouverte.
On en a profité pour récupérer nos passeports et essayé de commander un taxi pour le lendemain à 6h30 ; nous partions pour Kashan a 7h15.
Nous pouvions enfin dormir sur nos 2 oreilles, enfin presque, jusqu’a 5h40…
Toc, toc, toc, Check Out at 6h ?
C’est la 1ère fois depuis notre arrivée que des iraniens sont pressés de nous voir partir.
Nous n’étions pas vraiment en retard pour nous rendre à la gare, d’autant que le train si… Plus d’1h30, on se serait cru en Inde.
Grâce au lent trajet en train, nous avons encore fait de chouettes rencontres.
Les iraniens sont vraiment super curieux et accueillants.

Demain, dernier jour en Iran, nous n’avons rien vu passer …
Changez votre vision de l’Iran et de son peuple, on est a mille lieux de l’image véhiculé par les médias.

 

.
 

Ça gaz à Yazd

Après un repas super intéressant et enrichissant avec le patron de la teahouse et sa famille, nous avons mis les voiles pour Yazd.
Après un paisible voyage de 7h de bus, nous fonçons tombeau ouvert vers le centre ville en taxi.
Il faut dire qu’ici les principaux dangers ce sont les driver fou et traverser la route.
Hier, nous avons sillonné la ville à pieds, écumant les principaux sites, en empruntant les petites rues traditionnelles (les photos vous aideront à comprendre).
Aujourd’hui direction le dessert, en excursion organise. On apprendrait un peu, mais finalement le groupe, compose uniquement de jeune traveller indépendant, était très sympa.
Le paysage pourrait être un mix entre le Sahara et le Grand Canyon, tout simplement incroyable.
Demain, à nouveau le dessert, mais cette fois ci pour un camel ride.

.
 

A la 1, A la 2, A la 3

A la 1 : visite du mausolée Cheragh, qui est ouvert depuis peu au non musulman.
Les femmes doivent cependant revêtir un chaddor.
Un endroit époustouflant entièrement recouvert de petit miroir.

A la 2 : visite du mausolée d’Hafez, célèbre poète perse du XIVeme siècle.
Les iraniens ont pour coutume de dire que chaque maison doit avoir 2 choses : un coran et un recueil de poème d’Hafez.
C’est un des plus importants lieu de pèlerinage à Shiraz, qui tient toute ses promesses…
Nous avons pu apprécier, au couche du soleil, la lecture de quelques versets par de jeunes iraniens.

A la 3 : parade religieuse dans les rues de Shiraz
Ou de jeunes hommes se fouettent les épaules avec des chaînes, le tout sur des chants religieux. Spectacle garanti.

Entre-temps notre repas de midi à durée 3h et s’est soldé par une invitation, par le patron de la teahouse, demain soir chez lui.
Il faut dire que Jade et sa fille se sont mutuellement échange les rudiments de leur langue respective.

A moins de manger 4 fois par jour, nous allons bientôt devoir refuser des invitations.

.
 

Persepolis, Mamie & Co

Aujourd’hui, visite du célèbre site de Persepolis.
Impressionnant de se retrouver au cœur d’une des premières grandes civilisations de notre planète ou la grandeur de Cyrius, Darius et Xerxes éclate entre désert et montagnes arides.
Suite à cela, contre toute attente, notre driver nous a invité à manger dans sa famille, on finirait presque par s’en lasser. Comme à chaque, nos hôtes nous ont plus que gate.
C’est assis, pendant le repas, au milieu de la famille iranienne qu’on s’imagina : Mamie & Co invitant « l’arabe de passage » a partager la choucroute du dimanche midi et de lui montrer toutes ses photos de famille… Quelque chose clochait … On a du se retenir pour ne pas éclater de rire.
Bref.
Le sens de l’hospitalite et l’envie de découvrir les autres est tout simplement incroyable.
A longueur de journée les iraniens nous souhaitent la bienvenue dans leur pays et souhaiteraient, malgré l’image qui est véhicule par les médias, changer la perception de leur pays.

.
 

J’irais manger au fast-food iranien

Malgré que nous soyons dans le berceau du cépage Shiraz (qui comme vous l’avez devine maintenant, tient son nom de la ville iranienne) pas un verre de vin a l’horizon, pas plus qu’un Mc Do…

On a donc testé pour vous le fast food iranien.

Verdict : les américains n’ont qu’a bien se tenir.

Nos cheeseburger étaient tout simplement énorme.

.
 

Fin de la prise d’hostage

Après avoir été retenu pendant 5j par une famille iranienne, nous sommes finalement parvenu à nous échapper.
L’hospitalite de nos hôtes était telle, qu’il a été difficile d’y mettre fin.
Entre la découverte de la nourriture locale (ou ne manger qu’une assiette ne représente que l’apero) les différentes sorties et invitations en série dans la famille, nous avons passé des moments inoubliables.
2 j de plus et Jade parlerait couramment le farsi.
Un luxe qu’aucun guide ne pourra jamais offrir.
Nous sommes donc restés un jour de plus que prévu, pour garder la bonne balance, mais aussi parce qu’il a été très difficile de trouver un hébergement dans notre prochaine destination.

Tout comme en Birmanie il y a 2 ans, l’explosion du tourisme en Iran nous oblige à réserver notre hébergement en avance.
Nous avons ainsi passé une aprem a chercher et finalement trouver un hôtel à Shiraz.
Avec une fréquentation qui a augmente de 150%, c est la rançon du succès.
Pourtant, nous ne croisons que très peu de gens en mode sac a dos.
La plupart sont des groupes, accompagnés d’un guide.

Les 7h de trajet à travers les plateaux arides et montagneux se sont effectués à un rythme de sénateur.
Ça nous change vraiment des bus indiens …

.
 

Au bal mosquée (dixit Jade)

Habitues aux transports mouvementés, c’est tout en douceur que nous sommes arrivés, après 2h30 de bus local et presque déçu qu il n y ait eu aucun rebondissement, à Isfahan.
Tout comme Athènes & Rome, Isfahan tient une place très importante
dans le développement de la culture, l’architecture et de l’humanité.
Elle est considérée comme étant la moitié du monde.
On peut admirer ici tout l’art islamique. De nombreux parcs, ponts, bazars et mosquées entourent la ville et invitent à flâner.
On pourrait légitimement penser que trop de mosquée tuent les mosquées, pourtant a chaque visitent d’une d’elle, nous avons eu la chance de pouvoir écouter une personne chanter en son sein.
Des voix et un son, à faire dresser les poils…
Jade a même pu satisfaire sa passion équestre en conduisant une calèche a plusieurs reprises autour de la place Masjeh e Shah.

Nous avons aussi eu la chance d’etre hébergés par une famille iranienne et de partager son quotidien.
C’est la raison pour laquelle nous n’avons pas donné de news. Entre les visites des sites majeurs et celle de la famille, les journées étaient bien remplies.
Initialement nous ne comptions passer que 3 nuits, finalement nous en passerons 4, tellement ils ont insisté pour qu on reste beaucoup plus longtemps…
Les iraniens sont formidables (nous en avons toujours été persuadé…) et la nourriture à tomber par terre…

 

.
 

Bienvenue chez les Chiites

Salaam,
Bon ben Wouallah, c’est parti.
Nous sommes bien arrivés en Iran, malgré un contrôle routier pointilleux …. en Allemagne…
Après nos habituels « fou du volant », nous avons posé nos sacs pour 2 nuits a Kashan, une ravissante petite ville a 250km de Téhéran.
Kashan est reconnue pour être une des plus anciennes villes Perse.
Cache-cache doit tenir son étymologie de Kashan-Kashan tellement la ville est un vrai labyrinthe de ruelles en terre, mais si propice à y flâner. Le bazar très animé et ses nombreuses teahouse des endroits idéals pour observer la vie qui s’y passe.
Jade a déjà donné des cours de création de bracelets élastiques, succès assuré même avec les adultes….
Demain, direction Ispahan en bus.

.
 

Last days

Nos journées étaient tellement chargées :

- plage,

- soleil,

- baignades avec les tortues,

- nombreuses visites de Galle

- mojitos

que nous n’avons pas eu le temps de mettre à jour le blog.

C’était dur et épuisant.

Nous voilà de retour à la case Départ (sans avoir touché 20 000).

Malheureusement, le voyage touche déjà à sa fin.

C’est avec un pincement au cœur que nous allons quitter ce pays pour lequel nous avons eu un réel coup de cœur.

On reviendra, c’est sur !!!!!

.
 
12345
  • octobre 2021
    L Ma Me J V S D
    « oct    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    25262728293031

Images d'Amérique |
Ced en Voyage |
Le Trekk Inn |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | alainsuzanne
| Australia
| SWANSONG